Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil Développeurs Groupes de travail LMDZ6 Comptes rendus des réunions LMDZ6 Réunion du 21/9/2015

Réunion du 21/9/2015

Synthèse des simulations de l'été :

Réalisation :
-------------
Deux simulations couplées de plus de 100 ans (Laurent Fairhead)
Réglages C17g et C17h
Résolution des plantages :
série de verrous sur la convection
Jean-Yves au débuggage
Changements/réglage
En plus des objectifs classiques
Biais chauds océaniques en plus des classiques
Compenser un gros biais nuageux (convectif) autour du continent martitime

Identifié :
-----------
→ Le modèle ne plante plus
→ La thermohaline se maintient (peut-être pour de mauvaises raisons)
→ Les distributions nuageuses sont raisonnables. Notamment présence sérieuse de
stratocumulus.
→ Les biais de bord Est ont diminué comme attendu
→ Fort biais chaud circum-Antarctique
→ Une variabilité des pluies (trop) diminuée sur océan
→ Une ZCIT trop océanique (réactiver les potentiels de vitesse ...)
→ Des températures continentales trop froides
→ El Nino pas beau
→ Paramètres pour la QBO mal ajustés

En attente
→ RRTM
→ z0 océanique modifié avec les gusts
→ Renforcement des couvertures nuageuses / distribution verticale
→ Bi-gaussienne pour les nuages convectifs
Leçons :
→ Pour les plantages : stratégie extraction du 1D OK. Résolution des plantages
en quelques itérations et quelques mois.
→ Pour le réglage : les outils n'étaient pas adéquats. Manques de multi-cartes.
→ Important de formuler des hypothèses et de les tester.
→ Manque de neurones sur l'analyse des résultats.


Présentations divers :
Juliette Mignot :
     THC Atlantique et convection en mer du Labrador. Enorme amélioration.
     Peut-être malheureusement pour de mauvaises raisons (l'eau douce
     de l'Amazone est répartie partout sur le globe plutôt que de venir
     adoucir et stratifier les eaux atlantiques qui se retrouvent plus
     tard dans les régions de formation d'eau profonde).

Cécile Agosta :
     Biais chaud et dispartion de la banquise autour de l'Antartique.

Eric Guilyardi :
ENSO beaucoup trop fort avec des rértroactions très fausses.
     L'analyse des rétroactions Nino peut se faire sur des simulations
     forcées AMIP de 30 ans.
     On pourrait refaire des simulations de 30 ans sur des configurations passées

François Lott :
QBO n'co : il faut rerégler les paramètres des ondes de gravité non ororgaphique pour
     avoir les bonnes périodes. Les paramètres sont commis.
     Par ailleurs nouvelle paramétrisation des ondes émises par les fronts.
     Remplace "hines". Marche au delà de toutes espérances.

Frédéric Cheruy :
Températures de surface :
     Biais froid. Refroidissement nocturne.
     Pattern de biais chaud maintenu sur les US. Mais dans une moyenne
     beacuoup trop froide.
     En cours : travail sur les propriétés thermiques des sols (Fuxing
     commis par Jodefine)
     Devrait augmenter l'inertie thermique et du coup augmenter les
     températures min.

Fuxing Wang :
z0 : pour le moment dans orchidee et LMDZ z0m=z0h.
     Tests de sensibilité : z0h = z0m/10
     Le facteur pourrait être encore plus grand.
     On peut augmenter ainsi la temp

Catherine Rio :
cycle diurne de la convection.
    Dispose de nouveaux diagnostics qu'elle a développés pour
    ESM-val-tool.
    Amplitude du cycle diurne trop forte. Notamment parce que le modèle ne
       continue pas à pleuvoir la nuit. Donc pour une même moyenne, la
       pluie max est plus forte dans le modèle.
    On a toujours un décalage de midi vers l'après midi, mais toujours pas
     aussi fort que  dans les obs, et un peu moins marqué que dans la CM5B.

Francis Codron :
    les changements de climatologie d'ozone peuvent faire monter ou
    descendre la tropopause avec des effets de 2K dans les régions
    polaires à la tropopause,
    et plus forts en haut. Ils peuvent également légèrement affecter la
     position des jets. Pas autant cependant que les défauts actuels.




Conclusions
===========
Des bonnes nouvelles et des gros défauts à résoudre.
On a une petite année devant nous.

Axes de travail déjà identifiés :
---------------------------------
* Le climat polaire trop froid. Profiter de Gabls 4 et des mesures DOME C.
     Problème d'infra rouge ? De couche limite stable ?
* Le biais circum Antartique : un problème d'albédo de la banquise, de
     nuages, ou de code radiatif ?
* Les températures continentales trop froides. Régler les T moy, avec les
     bons DTR (Diurnal Temperature Range) en travaillant sur inertie,
     albedo, couche limite ...
* La convection tropicale (climato, variabilité, MJO, ENSO) : est ce que
     les défauts de MJO/ENSO sont liés au fait d'avoir fait disparaitre
     les orages points de grille.
* Les nuages : évaluation et réglage.

Monter en puissance sur les diagnostics :
-----------------------------------------
Notamment en mutualisant sur ciclad.

Ajouter un commentaire

You can add a comment by filling out the form below. Plain text formatting. Comments are moderated.

Enter the word