Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil Développeurs CR de réunions POIHL 30/1/2017

30/1/2017

Compte rendu du poihl du 30/1/2017

Durée : 1h20

Plantages :
===========

Plantage dans un run couplé RIM2.
    Tester avec les corrections de Jean-Yves sur la convection et
    Frédéric sur vlz.

Plantage avec seuils de turbulence modifiés :
    Toujours pas de sorties...
    Abderrahame va relancer.


1+1=2 :
=======
Pas de nouveau

Optimisation :
==============
Laurent a fait un test en couplé : l'atmosphère attend l'océan.
Multi-atlas en cours sur testAccel

Réglages :
==========

Quand on désactive la convection sur les régions de cumulus d'alizées,
les nuages deviennent beaucoup trop brillants.
Bonne nouvelle :
  ça réconcilie le 3D et le 1D. Rico a des nuages beaucoup trop brillants
  avec des couvertures au sommet de 60-70 %. Bon accord avec les
  diagrammes couverture/reflectance qui montre des nuages qui se
  concentrent entre 60 et 100% de couverture.
Exploration faite (Frédéric), c'est coef_eva qui est responsable
  au premier chef de ces couvertures excessives.
  Il faut donc rediminuer coef_eva d'un facteur 10 quand on
  active les nouveaux réglages de convection.
Suite de l'automatisation des 1D :
   mettre en place des validations pour les cas arm_cu, bomex, fire
   Récupérer les diagnostics chez Jean ?


LW au sol :
  au Sirta, à Dome C RRTM et sur Dice semble ajouter du LW.
  Simulations au Sirta avec les dernières versions en cours.
  A Dome C,  le LW semble cohérent avec le contenu en eau.

Alerte température banquise
  Le Locean nous a alerté sur des températures trop chaudes
  au dessus de la banquise. Mais le problème est que la banquise
  est bidon dans le modèle forcé.
  Ca donne quand même envie de tester rapidement les rélgages
  polaires de la couche limite. Mais plante chez Abderrahmane.
  Frédéric va lancer un test long de son côté.

Jean-Yves a avancé sur la persistance de la convection :
   Un des problèmes est que les poches ne meurent pas.
   Pourrait intervenir dans le fait qu'il pleut trop.
   Problème pourrait venir de l'ajustement sec qu'on fait avant
       l'appel à la convection.
       Pas très propre parce qu'on brasse dés la première couche
       (en n'autorisant pas de couche limite de surface instable).
   Penser à des tests 3D.
   Eventuellement coder un modèle de thermique simplifié.

Ondes stationaires et relief :


Version 608 :
    - Un premier tuning sans les changements sur la convection
       (sauf ceux nécessiares pour éviter des platages).
        Donc on garde les changements de propriétés des calottes et la
        plage de température réduite pour la phase mixte.
    - Testing : attendait de résoudre les problèmes sur le restart.
        En cours de création.
    - second tuning sur une version avec la densité de poches augmentée
        et la convection déclenchée seulement si on atteind la
        congélation
    - puis deux réglages avec soit Ttop soit wk d'une part et
        l'épluchage modifié par Catherine de l'autre.
    - une priorité sera de regarder l'apport de la convection sur
        ENSO/MJO/ITCZ
    - proposer éventuellement des tests de sensibilité pour le couplé.
    - Essayer de faire un tuning avec un fallv plus fort pour avoir
         moins de nuages dans les hautes latitudes.

Dynamique moyennes latitudes Nord
    Les problèmes de banquise et les biais chauds sibérienes
      pourraient être liés à des problèmes de
      dynamique atmosphérique en Atlantique nord (trop zonale).
    Frédéric a fait différents tests :
      1/ augmenter ZSTD va dans le mauvais sens car l'écart-type du
      relief n'est fait que pour calculer le nombre de montagne
      comme rapport de la taille moyenne ZSIG et de ZSTD.
      Du coup, plus l'écart-type augmente moins on a d'effet du relief.
      2/ Le paramètres qui donne l'extension verticale du relief (en
      lieu et place de ZSTD utilisé précédemment) est ZPIC-ZVAL,
      différence de l'altitude entre la montagne la plus haute et
      la valée la plus profonde. François a donc conseillé un test
      où on ajoute ZSTD à ZPIC.
    Frédéric a réalisé un tel test. Et, sur 10 ans, on trouve les
      effet (in)espérés : refroidissement de la Sibérie, vent
      moins zonal en Atlantique Nord, diminution des gradients
      latitudinaux de pression.

    A faire :
    Ce serait bien qu'Abderrahmane lance une simulation propre avec
      ce test afin de confirmer l'effet et de sortir les fichiers
      jour à jour (non disponible dans les simulations de FH) pour
      faire des analyses dynamiques.
    Analyser les simulations de changement de dissipation horizontale
      d'Abderrahmane.
    Traore a des simulations de sensibilité en cours avec différents
      réglages des Z0, en guidé et en libre.


Organisation :
==============

Deux listes temporaires activées :
   1/ [LWTS]
   Frédérique, Jean-Baptiste, Abdoul, Ionela, Frédéric
     Etienne, Masa, Jean-Louis, Olivier (?)
     Mails avec un mot clé dans le sujet [LWTS]
   2/ [Tuning 608] : retuning tropical lié aux changements de convection.


Réactiver les groupes
   lmdz_var_trop
   lmdz_moyennes_latitudes


Diagnostics :
=============
Ionela a mis en place les coupes latitude/altitude de RH et les prw.
Abderrahmane a finalisé les diags réflectances Calipso
Etienne a demandé des exemples de scripts pour faire tourner les diags
    à Dome C.

Tour de table :
===============

Jean-Yves
---------
Se bat avec les poches et le splitting pour les AMAs

Ehouarn
-------
2784 RAS
Commission interface physique/dynamique
Garde la liste des trucs initialisés ou pas.

Laurent
-------
Déjà dit

Jean-Baptiste
-------------
Regarde le cycle diurne de l'humidité sur le plateau antartique.
   Cycle moyen DJF de l'humidié. En bas et en haut du mat (3m et 40m).
   Modèle : cycle diurne trop faible près de la surface.
     (très facile avec la librairie pandas de python).

Lidia
-----
Les simulations passent difficilement sur curie.
Les simulations sont parties avec la 607.
A créé les champs de guidages en température et humidité.
A lancé des simulations guidées en température et humidité
    sur la 607.
Constantes de guidage : 3h vent et température et 6h en humidité.
Tourne en mensuel.

Abdoul-Khadre
-------------
Confirme que Josefine a fait des champs de guidage annuels.
A lancé des couplés OA guidés en vent et vent+température.
A fait pas mal de tests AMIP pour les comparaisons avec les bouées
    (climatiques et guidées).
On va regarder en même temps l'effet sur les pressions.

Regarder le facteur 1.55 sur les flux en surface.

Ionela
------
Déjà dit. Tuning en court.

Frédérique
----------
Réunion Orchidee :
   garder la possibilité de ne pas activer la resistance à l'évaporation.
Côté Sirta : machines arrêtées pour cause de transfert.
A fait le rapport pour dephy.

Abderrahmane
------------
Déjà dit.

Frédéric
--------
A réactivé d'anciennes versions pour les cours :
   physique "vide à recoder" pour le 1D
   physique à 20 paramètre de ma thèse
A résolu le problème de arm_cu avec les nouveaux forçages.


Nouveaux développements
-----------------------
* Mélange convectif dans Emanuel (pour repartir à iflag_mix=1)
* Efficacité de précipitation.
* Splitting des poches
* Entrainement convectif
* Drags de surface sur océan (Frédéric, Traore)
* Pdfs verticales pour les nuages bas (à tester)
* Tube dentifrice (à tester)
* Richardson minimum en surface.
* Eau avec source méthane.

Ajouter un commentaire

You can add a comment by filling out the form below. Plain text formatting. Comments are moderated.

Enter the word