Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil Le projet LMDZ Qui utilise LMDZ ?

Les utilisateurs du modèle LMDZ

Les utilisateurs du modèle LMDZ sur l'année scolaire 2011-2012

Une enquête a été menée dans le but d'accroître la reconnaissance de LMDZ, et notamment de déposer une nouvelle demande de labélisation.

 

Enquête

Nous avons identifié pour chaque équipe utilisant LMDZ un interlocuteur qui a accepté de répondre à cette enquête via un questionnaire web. Le résultat nous permet d'établir une carte des utilisateurs de LMDZ sur l'année scolaire 2011/2012, ainsi que le mode d'utilisation de LMDZ dans les différentes équipes.

On entend par utilisateur de LMDZ toute personne dont le travail repose en partie sur le modèle, que ce soit pour son développement, son utilisation ou l'analyse de ses résultats ; que ce soit directement ou via l'encadrement d'autres personnes  ou dans le cadre d'un travail d'équipe.
Nous avons exclu les personnels travaillant sur l'analyse des résultats de simulations multi-modèles sans focalisation particulière sur LMDZ (pour ne pas inclure notamment toute la liste de la base de données CMIP5).

 

Résultats

  1. Réponses au questionnaire (pdf) : cette présentation permet d'avoir un aperçu rapide de l'utilisation de LMDZ pour chaque équipe identifiée.
  2. Réponses au questionnaire avec totaux (pdf) : cette vue plus synthétique permet de quantifier les modes d'utilisation de LMDZ. Les totaux représentent chacun un nombre d'équipes, sauf le premier total concernant le nombre d'utilisateurs.
  3. Liste des utilisateurs par équipe (pdf) : on y retrouve les utilisateurs de LMDZ de chaque équipe et le but pour lequel il utilise LMDZ . Un même utilisateur peut figurer dans deux ou plusieurs équipes.
  4. Liste globale des utilisateurs (pdf) : dans cette liste présentée par ordre alphabétique, chaque utilisateur n'apparait qu'une seule fois. On trouve en fin de liste des totaux représentant chacun un nombre d'utilisateurs.

 

Synthèse

Le tableau de la rubrique no 2 ci-dessus permet d'établir une synthèse rapide du mode d'utilisation de LMDZ.

  • 31 équipes ont été identifiées; elles sont de tailles variables : 1 à 38 utilisateurs. Elles rassemblent 230 utilisateurs; cela fait une moyenne de 8 utilisateurs par équipe.
  • Ces équipes se répartissent dans des laboratoires ou organismes :
    • de l'IPSL : 13 équipes
    • en France (hors IPSL) : 6 équipes
    • à l'étranger : 12 équipes
  • Parmi les 230 utilisateurs, 165 font tourner LMDZ pour leur recherche, 157 collaborent avec une personne faisant tourner le modèle, 87 utilisent LMDZ en thèse ou post-doc et 75 contribuent au développement du modèle.
    A noter que la liste des stagiaires (notamment de M2) est très incomplète.
  • Les thèmes étudiés sont nombreux et variés (31 thèmes). Les thématiques les plus fréquemment abordées sont  : la variabilité tropicale (13 équipes), l'étude des changements climatiques futurs (12 équipes), la comparaison des résultats du modèle à des données in situ ou sur site (10 équipes), l'étude du climat en Chine (9 équipes), la comparaison des résultats du modèle à des données satellites (8 équipes).
  • Le modèle est également utilisé par les équipes dans des configurations variées (16 configurations). Parmi celles-ci les plus utilisées sont : la configuration climatique forcée (18 équipes), zoomée (17 équipes), guidée (16 équipes), climatique couplée (11 équipes).
  • 17 équipes utilisent LMDZ couplé à Orchidée, 7 à Nemo et Inca, 3 à Reprobus.
  • Le travail de développement du modèle se fait en premier sur le couplage à la surface (8 équipes), le transport des traceurs (7 équipes), la couche limite, la convection, le rayonnement et la haute atmosphère (4 équipes chacun).

 

Additif

Liste des utilisateurs de la base de données climatiques de Mars (pdf).

Les sorties de LMDZ dans sa configuration martienne sont utilisées pour fournir une base de données qui est devenu la référence pour l'étude du climat sur la planète Mars. 180 utilisateurs en France et surtout à l'étranger ont utilisé cette base de données entre juillet 2005 et janvier 2012.